Droit à la vie
Publié le - 110 clics -

Ce qu'il faut savoir concernant les droits des morts

Aussi dure que cela soit, la vie mérite un hommage et la mort également mérite un hommage. Les droits des morts ou plus précisément droit à son image de mort.

Ce cadavre peut-il avoir ses droits ?

Oui, d’être bien enterré comme il le voulait quand il était vivant. En effet, on peut déjà dresser notre contrat d’obsèques auprès de notre boite d’assurance dès notre plus jeune âge même. Vous avez le droit d’y verser quelques euros jusqu’à ce que la somme atteigne 5 000 euros. C’est le notaire qui débloque cette somme et comme stipulé dans le contrat, la cérémonie d’obsèques se déroulera suivant votre volonté. Ce mort a également écrit un testament, que l’on se doit d’accomplir, et sans discorde, il a le droit de léger sa fortune à un animal s’il le veut. Mais en général, qu’il a souscrit à une assurance obsèques ou pas, ce mort a le droit à une cérémonie digne de son nom. En tout cas, une société de pompe funebre biarritz s’occupera très bien du corps de ce défunt.

Est-ce qu’on a le droit de mourir ?

Oui, quand on sait qu’en étant vieux ou vieille ne fait que faire souffrir d’autres personnes et de toutes les manières, une personne qui ne peut plus user de son corps décidera de mourir à sa manière. C’est pour cela que l’on ne peut pas trop discuter aux œuvres de l’euthanasie. D’un autre côté, pour une marque d’héroïsme, une personne peut donner sa vie pour d’autres gens et c’est considéré comme un acte de bravoure. La guerre a causé des morts et la peine de mort reste encore une discussion polémique. On peut également parler de cette insouciance des gens à publier la mort de quelqu’un sur les réseaux sociaux.

En enfin, « les restes des personnes décédées, y compris les cendres de celles dont le corps a donné lieu à crémation, doivent être traités avec dignité et décence ».